Arrêt maladie : les démarches de l’employeur

20 Mai, 2019

Un de vos salariés est en arrêt maladie, voici les démarches à faire en tant qu’employeur.

Déclarer l’arrêt de travail

Le salarié vous transmet son arrêt de travail établit par son médecin. En tant qu’employeur, vous devez réaliser une attestation de salaire pour l’Assurance Maladie.

En effet, l’attestation de salaire permettra le paiement des indemnités journalières au salarié par sa Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

L’attestation peut être transmise via votre logiciel de paie et la DSN. En complément des informations de paie déjà transmise automatiquement, vous devez préciser les éléments spécifiques à l’arrêt de travail :

  • motif de l’arrêt ;
  • dernier jour travaillé ;
  • date de fin prévisionnelle de l’arrêt  ;
  • éléments spécifiques en cas d’accident du travail ou de trajet ou maladie professionnelle ;
  • dates de subrogation le cas échéant.

Pendant l’arrêt de travail

Le contrat de travail de votre salarié est suspendu. Ainsi, le salaire n’est pas versé par l’entreprise. Le salarié reçoit à la place des indemnités journalières de sa CPAM.

Cas particulier : la subrogation

Votre convention collective peut prévoir un maintien de salaire pendant les arrêts maladies. C’est ce que l’on appelle la subrogation. Généralement, celle-ci est soumise à des conditions d’ancienneté dans l’entreprise.

En cas de subrogation, vous versez le salaire du salarié à échéance normale. Vous déclarez ensuite dans votre DSN cette subrogation et vous demandez le remboursement des indemnités journalières à la CPAM.

Après l’arrêt de travail

Lorsque vous déclarez l’arrêt de travail, vous déclarez la date de reprise prévue. Si cette dernière change (prolongation de l’arrêt), vous devez signaler le changement dans votre logiciel de paie.

La reprise du travail est signalée, elle aussi, via la DSN.

Quelque soit la durée de l’arrêt maladie, le salarié reprend son poste ou un poste équivalent avec un salaire au moins similaire, à son retour.

Après un arrêt long (plus de 6 mois), vous devez également prévoir un entretien professionnel avec le salarié.

Plus d’information

Retrouvez tous les éléments sur le site de l’Assurance Maladie : Ameli

Articles similaires

Fausse-couche : nouvelles mesures RH
Fausse-couche : nouvelles mesures RH

La loi de financement de la Sécurité Sociale 2024 met en place de nouvelles mesures RH pour améliorer l'indemnisation des femmes ayant subi une fausse-couche. Ces mesures complètent la loi de 2023 qui permet la protection des femmes suite à une interruption de...

lire plus
Entreprises : s’organiser pour les JOP 2024
Entreprises : s’organiser pour les JOP 2024

Les jeux olympiques et paralympiques sont un évènement d'envergure. S'ils vont être source d'opportunités, ils vont également avoir des impacts sur les professionnels et les particuliers de Plaine Commune (et plus largement d'Île-de-France). S'organiser pour les JOP...

lire plus
Changements en 2024 : Smic, stage, etc.
Changements en 2024 : Smic, stage, etc.

Janvier est toujours un mois de changements. En 2024, voici les premières nouveautés concernant les salaires. Montant du Smic Le Smic est réévalué chaque année en janvier pour prendre en compte l'inflation. Le nouveau montant à partir du 1er janvier 2024 est : smic...

lire plus

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Confinement : les arrêts de travail – Plateforme RH du territoire de Plaine Commune - […] le début du confinement, la démarche est identique à celle appliquée aux arrêts maladies classiques, l’arrêt est pris par…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This