Mise à jour des affichages obligatoires et du règlement intérieur

25 Juil, 2022

Par SARH

La loi n° 2022-401 du 21 mars 2022 visant à améliorer la protection des lanceurs d’alerte met à jour les articles relatifs aux harcèlements. Les affichages obligatoires et le règlement intérieur doivent ainsi actualisés pour le 1er septembre 2022.

Affichages obligatoires

Pour que les salariés y ait accès facilement, l’employeur doit afficher les informations suivantes :

  • Coordonnées de l’inspection du travail, de la médecine du travail ainsi que du défenseur des droits
  • Numéros des services d’urgence
  • Consignes de sécurité et d’incendie
  • Références et modalités d’accès à la convention collective et aux accords applicables
  • Horaires collectifs de travail et repos hebdomadaires (s’il n’est pas le dimanche)
  • Égalité professionnelle et salariale ainsi que la lutte contre la discrimination à l’embauche : texte des articles L3221-1 à L3221-7 du code du travail et 225-1 à 225-4 du code pénal
  • Harcèlement moral et sexuel : texte de l’article 222-33-2 et 222-33 du code pénal
  • Interdiction de fumer et de vapoter dans les locaux de l’entreprise
  • Modalités d’accès et de consultation du document unique d’évaluation des risques

À partir de 11 salariés, l’employeur devra également mettre en place des panneaux d’affichage pour les communications syndicales et/ou celles des représentants du personnel. La liste nominative des membres du CSE, indiquant leur emplacement habituel de travail, devra aussi être affichée.

Et dès 50 salariés, le règlement intérieur devra être communiqué par tout moyen.

Règlement intérieur

La mise en place du règlement intérieur est obligatoire à partir de 50 salariés. Il est également possible d’en rédiger un dans les entreprises avec moins de salariés.

Dans les deux cas, le contenu est identique. Il comprend les éléments suivants :

  • mesures relatives à la santé et la sécurité dans l’entreprise
  • règles concernant la discipline
  • procédures disciplinaires
  • droits à la défense des salariés
  • l’interdiction, la prévention et la répression du harcèlement moral, sexuel et des agissements sexistes.

Les mises à jour pour septembre

Les articles L 1152-2 et L 1153-2 du Code du travail définissent la protection des personnes ayant subi ou refusé de subir ou ayant dénoncé un harcèlement moral ou sexuel. Ils ont été complètement réécrits. De plus, l’article L 1153-3 du Code du travail, devenu redondant, est abrogé. 

Les affichages obligatoires et le règlement intérieur, s’il existe, doivent donc mentionner la nouvelle version des articles du Code du Travail.

Pour les entreprises disposant d’un règlement intérieur, il devra également rappeler l’existence du dispositif de protection des lanceurs d’alerte prévu par la loi.

Ainsi, les employeurs doivent mettre à jour ces documents pour le 1er septembre 2022.

Articles similaires

N’oubliez pas votre compte AT-MP !
N’oubliez pas votre compte AT-MP !

La notification dématérialisée du taux de cotisation accidents du travail et maladies professionnelles (AT/MP) est obligatoire depuis le 1er janvier 2022 pour toutes les entreprises qui relèvent du régime général, quel que soit leur effectif, sous peine de...

lire plus
La demi-heure RH 2022
La demi-heure RH 2022

La Plateforme RH développe un nouveau programme : la Demi-Heure RH ! La demi-heure RH a pour objectif d’apporter une information concise et précise en 30 min pour permettre aux dirigeant.es de TPE-PME d'optimiser leur gestion RH. En pratique : 15 à 20 min de...

lire plus
Prime de partage de la valeur : détails et mise en oeuvre
Prime de partage de la valeur : détails et mise en oeuvre

La loi du 16 août 2022 sur la protection du pouvoir d’achat crée la prime de partage de la valeur (PPV). Elle remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa) aussi appelée prime Macron. La différence principale est que cette nouvelle prime de partage de la...

lire plus
Actus RH de la rentrée
Actus RH de la rentrée

Prime de partage de la valeur La loi du 16 août 2022 sur la protection du pouvoir d'achat crée la prime de partage de la valeur (PPV). Elle remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (Pepa) aussi appelée Prime Macron. Il s'agit toujours d'une prime : à...

lire plus

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This