Absence de pass sanitaire : les conséquences sur le contrat de travail

25 Août, 2021

Par SARH

pass_sanitaire___consequence_sur_le_contrat_de_travail_pdf

Que faire sans pass sanitaire valide ?

Absence ponctuel de pass sanitaire

Ponctuellement, le salarié ne présente pas de pass sanitaire ou le contrôle du pass sanitaire sur l’application TousAntiCovid Vérif indique un pass non valide. Vous pouvez envisagez différentes options :

  1. proposer au salarié de faire un test antigénique pour pouvoir prendre son poste. Par exemple, si le délai de 72h de validité est dépassé ou si le salarié a oublié son document chez lui, c’est une option qui peut (peut-être) convenir aux deux parties ?
  2. vous pouvez organiser l’activité différemment et proposer un poste sans contact avec le public au salarié. Par exemple, les salariés qui ne font que les commandes à emporter ne sont pas soumis à l’obligation alors que ceux qui servent les clients à table doivent fournir un pass sanitaire. Peut-être est-il possible d’intervertir les postes pour la journée ?
  3. proposer au salarié de prendre des congés ou RTT, s’il en a.

Refus du pass sanitaire

Autre cas, le salarié refuse le pass sanitaire. Ici, vous pouvez :

  1. proposer au salarié de prendre des congés ou RTT, s’il en a.
  2. si le poste est télétravaillable, l’employeur peut imposer le télétravail a un salarié qui refuse de fournir un pass sanitaire.
  3. aucune de ces solutions n’est possible, le contrat de travail est suspendu. La notification de suspension est faite par l’employeur au salarié, le jour même et par tout moyen. La suspension précise la raison (défaut de présentation du pass sanitaire), les conséquence (absence de rémunération) et les moyens de régulariser la situation (présentation du pass sanitaire)

En cas de suspension du contrat

Pendant la suspension du contrat de travail, le salarié n’est pas rémunéré. Le salarié peut revenir à tout moment s’il présente un pass sanitaire valide.

Entretien avec le salarié

Si la suspension dure plus de 3 jours, l’employeur convoque le salarié en entretien pour trouver une solution. Cet entretien peut permettre d’évoquer :

  • les possibilités de répondre à l’obligation de pass sanitaire (test, vaccin, etc.)
  • ou les deux parties peuvent se mettre d’accord sur du télétravail
  • ou un reclassement sur un poste sans contact avec le public.
  • La suspension du contrat peut également se poursuivre.

Pour la convocation et le déroulé de l’entretien, aucun formalisme n’est prévu mais il est conseillé de garder une trace écrite. Il est également conseillé de réaliser l’entretien soit en présentiel dans un lieu ne nécessitant pas le pass sanitaire soit, à défaut, par visioconférence.

Licenciement ?

Le gouvernement indique que : « à l’issue et dans le cas d’une situation de blocage persistante, les procédures de droit commun concernant les contrats de travail peuvent s’appliquer. »

Clairement, il n’est donc pas possible de licencier pour cause de non présentation du pass sanitaire. Mais théoriquement, il serait possible de licencier le salarié via une procédure déjà existante par exemple pour cause de perturbation importante du fonctionnement de l’entreprise.

La mise en pratique et la validité d’un tel licenciement dans ce contexte reste aujourd’hui soumise à l’interprétation des prud’hommes. De plus, la notion de « situation de blocage persistante » ne semble pas définie ou clarifiée par un délai.

CDD et alternance

Concernant les CDD, la suspension ne fait pas obstacle à la fin du contrat. La date de fin du CDD reste donc celle indiqué sur le contrat de travail.

Concernant la suspension du contrat de travail d’un alternant, elle ne doit pas avoir pour conséquence de le priver du bénéfice de sa formation. C’est pourquoi, la suspension du contrat de travail se limite au temps passé en entreprise, à l’exclusion du temps de formation assuré par le CFA ou l’organisme de formation.

En conséquence, les OPCO continueront d’assurer le financement des formations dispensées par les CFA et les organismes de formation concernés lorsque le contrat de travail de l’alternant aura été suspendu en raison de l’absence de pass sanitaire.

Plus d’informations

Articles similaires

Semaine du télétravail – 2ème édition
Semaine du télétravail – 2ème édition

L'Aract IDF organise sa 2ème édition de la semaine sur le télétravail en IDF, qui aura lieu du 16 au 20 mai 2022. La semaine du télétravail Après 2 ans de pandémie, le télétravail est entré dans le quotidien de nombreux métiers. Il nous amène à repenser l'organisation...

lire plus
Augmentation du Smic – Mai 2022
Augmentation du Smic – Mai 2022

Le Smic est revalorisé à compter du 1er mai 2022. Ce mois-ci, le Smic passe donc de : 10,57 € à 10,85 € horaire brut 1 603,12 € à 1 645,58 € mensuel brut pour un temps plein (35h)1 672 € à 1 716 € mensuel chargé pour un temps plein à 35h (coût...

lire plus
Port du masque – les changements
Port du masque – les changements

Depuis le 28 février, le port du masque n'est plus obligatoire dans les lieux soumis au pass sanitaire. Les salariés, tout comme les clients, restent toutefois soumis à présentation du pass sanitaire. De plus, les personnes cas contact n'ont plus à réaliser qu'un seul...

lire plus
Congé paternité et d’accueil de l’enfant
Congé paternité et d’accueil de l’enfant

Depuis le 1er juillet 2021, le congé paternité et d’accueil de l’enfant a évolué. Congé paternité : pour qui ? Le nouveau congé paternité et d’accueil de l’enfant s'adresse à la personne salariée qui : est le père de l'enfant, qu'il vive ou non avec la mère vit avec...

lire plus
Tests et arrêts liés au covid
Tests et arrêts liés au covid

Test positif au Covid En cas de test positif, les salariés reçoivent un sms ou un appel de l'assurance maladie et peuvent alors récupérer un arrêt de travail en ligne pour le transmettre à l'entreprise Les salariés, testés positif au Covid, doivent respecter un :...

lire plus

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This