Refus d’un CDI après un CDD : nouvelles règles à suivre

15 Jan, 2024

Comme évoqué en juin dernier, l’employeur qui souhaite embaucher un·e salarié·e en CDI après un CDD doit faire une proposition écrite et prévenir Pôle Emploi / France Travail en cas de refus. Le décret d’application est paru le 29 décembre 2023. Il vient préciser la mise en œuvre de ces dispositions.

Conditions

Depuis le 1er janvier 2024, l’employeur devra prévoir une proposition écrite (et l’information de Pôle Emploi/France Travail en cas de refus) si :

  • le CDI concerne le même emploi ou un emploi similaire que le CDD
  • avec la même classification
  • une rémunération, au moins, équivalente
  • le lieu et la durée du travail doivent aussi être similaires.

Ces conditions se cumulent. Si l’une d’entre elles n’est pas effective, l’employeur n’a pas d’obligation de faire la proposition par écrit ni d’informer Pôle Emploi (France Travail).

Notifier par écrit la proposition

Le décret évoqué dans le Code du Travail est paru le 29 décembre 2023. Il précise l’application de la mesure.

Lorsque les conditions ci-dessus sont réunies, l’employeur qui souhaite pérenniser un CDD en CDI devra faire sa proposition par écrit.

D’un point du vue pratique, la proposition doit être faite avant la fin du CDD. Elle doit également pouvoir être datée et donc être envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception ou remise en propre contre décharge.

Enfin, le courrier prévoit un délai de réflexion raisonnable. Il précise aussi que l’absence de réponse à l’issue de ce délai vaut rejet de la proposition. Ce « délai raisonnable » n’est pour l’instant pas défini. Nous vous conseillons donc d’anticiper pour éviter un éventuel recours.

Informer Pôle Emploi / France Travail

Si l’emploi proposé en CDI est similaire à celui en CDD, et que le salarié refuse (ou ne répond pas), l’employeur informe Pôle Emploi / France Travail. Pour cela, il dispose d’un mois.

Cette notification comprend les éléments susceptibles de justifier les conditions évoquées ci-dessus (courrier de proposition reprenant les conditions, fiches de poste ou autre). Il est également indiqué le délai laissé au salarié et la date de refus ou de non-réponse.

Cette information sera à réaliser par voie dématérialisée sur le site demarches-simplifiees.fr.

Et pour l’intérim ?

Le principe s’applique aussi pour l’intérim. Dans ce cas, le CDI devra correspondre aux conditions suivantes :

  • un emploi identique ou similaire à celui de la mission d’intérim
  • un lieu de travail identique

La procédure reste la même : transmission de la proposition par écrit, datée et avec un délai de réponse raisonnable et transmission des éléments à France Travail en cas de refus.

Quel impact en cas de refus ?

Si un demandeur d’emploi refuse au moins deux propositions de CDI qui remplissent les conditions ci-dessus, au cours des 12 mois précédents, alors il ne pourra plus bénéficier de l’allocation d’assurance chômage.

Articles similaires

Forums Alternance des Universités
Forums Alternance des Universités

Les Universités disposent d'un éventail large de formations qui permet de répondre à de nombreux besoins dans les entreprises. Localement, nous avons la chance d'avoir 2 Universités et cette année elles organisent des forums dédiés à l'alternance, en partenariat avec...

lire plus
Les aides à l’embauche 2024
Les aides à l’embauche 2024

Voici un aperçu des aides à l'embauche qui sont maintenues pour l'année 2024. Les emplois francs Bonne nouvelle, le dispositif a finalement été maintenu en 2024 ! Les conditions restent identiques à celles des années précédentes. Tous les employeurs peuvent mobiliser...

lire plus
Emplois francs 2024 : un espoir de prolongation
Emplois francs 2024 : un espoir de prolongation

Nouvelle de dernière minute, il existe un projet de décret pour reconduire le dispositif des emplois francs jusqu’au 31 décembre 2024 ! Il aurait été transmis aux partenaires sociaux, il y a quelques jours. Mise à jour (janvier 2024) : les emplois francs ont bien été...

lire plus
Nouvel outil – Mes aides à l’embauche
Nouvel outil – Mes aides à l’embauche

Pôle Emploi propose un nouvel outil appelé Mes aides à l'embauche. Vous pouvez désormais utiliser un simulateur pour identifier si votre embauche est éligible aux aides à l'embauche. Comment ça marche ? Connectez-vous sur Pôle Emploi en tant que recruteur Renseignez...

lire plus
Recrutement et RGPD
Recrutement et RGPD

Vous retrouverez sur le site les grands principes du RGPD au sujet des salarié·es ainsi qu'un article dédié à la clause du contrat de travail sur la protection des données. Mais la sécurisation des données personnelles commence même avant l'embauche. Voici donc un...

lire plus

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This