Prélèvement à la source, comment ça marche ?

2 Oct, 2018

Par SARH

Comme vous le savez à partir de janvier 2019, le prélèvement à la source est mis en place. Avec ce dispositif, l’impôt sur le revenu des contribuables sera directement prélevé sur leur salaire.

Le rôle de l’employeur

L’entreprise devra retenir le montant du prélèvement à la source en appliquant le taux d’imposition au salaire net imposable et elle devra déclarer et reverser à le DGFiP les montants prélevés.

Au delà de ces obligations, l’employeur a un rôle d’information auprès de ses salariés. Il peut aussi les rediriger vers l’administration fiscale en cas de besoin.

Taux d’imposition et éventuels litiges

L’employeur ne fait qu’appliquer le taux transmis par la DGFiP. Les services des impôts définiront et transmettront les taux d’imposition aux entreprises fin 2018. En cas d’évolution, l’administration fiscale indiquera les changements à l’entreprise.

Si le salarié identifie un problème, un mauvais taux par exemple, il s’adressera directement à l’administration fiscale notamment via son espace personnel sur le site impots.gouv.fr.

Le fonctionnement du prélèvement à la source

Tout le dispositif s’appuie sur la DSN – Déclaration Sociale Nominative.

Tout d’abord, les entreprises recevront les taux à appliquer via le système informatique de la DSN. Cela permettra d’appliquer le bon taux pour chaque salarié.

Ensuite, l’employeur verse le salaire, déduction faite des impôts.

Finalement l’employeur reverse à l’administration fiscale les impôts. Cela arrive après la DSN, pour les entreprises de :

  • moins de 50 salariés (DSN au 15 du mois)  : versement des impôts le 18 du mois 
  • moins de 11 salariés, sur option : possibilité de reversement trimestriel.

Plus d’information

Toutes les modalités sur le prélèvement à la source sur le site du ministère de l’économie

Articles similaires

Semaine du télétravail – 2ème édition
Semaine du télétravail – 2ème édition

L'Aract IDF organise sa 2ème édition de la semaine sur le télétravail en IDF, qui aura lieu du 16 au 20 mai 2022. La semaine du télétravail Après 2 ans de pandémie, le télétravail est entré dans le quotidien de nombreux métiers. Il nous amène à repenser l'organisation...

lire plus
Augmentation du Smic – Mai 2022
Augmentation du Smic – Mai 2022

Le Smic est revalorisé à compter du 1er mai 2022. Ce mois-ci, le Smic passe donc de : 10,57 € à 10,85 € horaire brut 1 603,12 € à 1 645,58 € mensuel brut pour un temps plein (35h)1 672 € à 1 716 € mensuel chargé pour un temps plein à 35h (coût...

lire plus
Port du masque – les changements
Port du masque – les changements

Depuis le 28 février, le port du masque n'est plus obligatoire dans les lieux soumis au pass sanitaire. Les salariés, tout comme les clients, restent toutefois soumis à présentation du pass sanitaire. De plus, les personnes cas contact n'ont plus à réaliser qu'un seul...

lire plus
Congé paternité et d’accueil de l’enfant
Congé paternité et d’accueil de l’enfant

Depuis le 1er juillet 2021, le congé paternité et d’accueil de l’enfant a évolué. Congé paternité : pour qui ? Le nouveau congé paternité et d’accueil de l’enfant s'adresse à la personne salariée qui : est le père de l'enfant, qu'il vive ou non avec la mère vit avec...

lire plus
Tests et arrêts liés au covid
Tests et arrêts liés au covid

Test positif au Covid En cas de test positif, les salariés reçoivent un sms ou un appel de l'assurance maladie et peuvent alors récupérer un arrêt de travail en ligne pour le transmettre à l'entreprise Les salariés, testés positif au Covid, doivent respecter un :...

lire plus

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This